Structure des Restos du coeur


 

Les 117 associations départementales

Présentes sur tout le territoire, elles sont autonomes juridiquement l’assemblée générale départementale (AG) est constituée des bénévoles du département. Elle élit un Conseil d’Administration, un bureau, un président. Les associations départementales sont cependant liées à l’association nationale par un contrat d’agrément qui définit leurs obligations.

Ces 117 associations gèrent, animent et coordonnent sur le terrain l’aide alimentaire, l’aide à l’hébergement et les multiples activités qui contribuent à la réinsertion. C’est un travail au quotidien que chacune d’entre elles assure avec conviction et efficacité grâce aux dizaines de milliers de bénévoles.

A l’écoute de toutes les formes d’exclusion, elles apportent des propositions et de nouvelles initiatives qui contribueront à aider ceux que les Restos accueillent.

Les 2 000 centres d’activité

Chaque association départementale, en fonction du nombre de bénévoles disponibles, de ses besoins et de ses projets départementaux, gère plusieurs sites d’activité : centres de distribution alimentaire, Restos Bébés du Cœur, chantier d’insertion, Jardin du Cœur, etc.

A l’écoute de toutes les formes d’exclusion, elles apportent des propositions et de nouvelles initiatives qui contribueront à aider ceux que les Restos accueillent.

 

L’organisation interneAssociation
Nationale
10 antennes réparties
dans toute la France
 
   
 
 Antenne 
 
   
 
 Association
Départementale
 117 dans toute
la France
 
   
 

   
   
   
Jardins et ateliers
du cœur
 Centres
de distributions
 Autres centres
d’activités

 

Si l’Aide Alimentaire reste de loin l’activité la plus connue et la plus répandue des aides à la personnes, via les Centres de Distribution, les Ateliers constituent un autre pôle très important, notamment grâce aux possibilités d’insertion qu’ils procurent.
On peut pour simplifier dire :

  • L’Aide Alimentaire fait face à l’urgence,
  • L’Insertion par le travail investit sur l’avenir à moyen terme.

Car, comme l’a dit Confucius : « donne un poisson à un homme, il mangera un jour, apprends lui à pêcher, il mangera tous les jours ! »

Citons, sans les détailler, les autres activités des Restos du cœur :

  • les Centres d’Hébergement
  • les lieux de vie,
  • les résidences sociales
  • les Maraudes,
  • les accueils de jour,
  • les repas chauds/camions,
  • le plan grand froid,
  • l’accompagnement scolaire,
  • la lutte contre l’illettrisme,
  • les départs en vacances.

Bien évidemment tous ces services ne sont pas disponibles partout en France car ils nécessiteraient un très grand nombre de bénévoles qualifiés.